Le FALCO F.8L Ou la Ferrari du Ciel

FALCO F.8L

Le premier vol de cet avion a eu lieu le 15 juin 1955.

Il a été conçu par Stelio FRATI, né en 1919, ingénieur/ designer génial autant qu’artiste dans la création aéronautique !

Ce milanais se distingue déjà par les conceptions du F4 « RONDONE », du F5 « TRENTO », du F6 « AIRONE », du F7 version triplace du F4. Le F8  FALCO très rapidement remporte un « SUCCES IMMEDIAT ». Voici quelques phrases lues dans l’ « Aviation Magazine » de janvier 1957 :

  • « plus de 325 km/h »,
  • « Peut-être considéré comme un avion à peu près parfait dans sa catégorie »,
  • « Facile et très agréable à piloter, commandes légères et très homogènes »,
  • « Très solide, très sûr aérodynamiquement, rapide ayant un coefficient acrobatique »,
  • « Ample soute à bagages »,
  • « Il séduit tous les pilotes qui ont le plaisir de l’essayer en vol ».

Tous les essayeurs en redescendent en effet en panne de superlatifs !  La légende débute en pleine DOLCE VITA. Très vite, il est appelé « La Ferrari du Ciel », en comparaison à la mythique voiture rouge italienne d’Enzo Ferrari, le contemporain de Stelio FRATI.

Commercialement, l’avion ne remporte qu’un succès moyen car trop parfait, trop compliqué de construction donc cher ! Une première série de 10 FALCO, puis une deuxième de 20 sont lancées par AVIAMILANO. Dans les dix ans qui suivent, une centaine de FALCO sont construits par AEROMERE puis LAVERDA. Il faut attendre bien plus tard, une société américaine SEQUOÏA AIRCRAFT CORPORATION pour le proposer en liasse de plans ou en kit de construction pour le voir ressurgir.

Les constructeurs amateurs « avertis » s’y intéressent. C’est le cas de Serge Dabulewicz, le constructeur du F-PLTB. Serge « DABU » est bien connu des « DRistes », puisqu’il a passé 42 ans  dans les ateliers ROBIN Père et Fils !  Il a consacré sa vie (et il continue… !) à la construction et à la maintenance aéronautiques. Après 8 à 10 000 heures de travail, 12 ans de construction, il a achevé « son chef-d’œuvre » l’été 2007.

J’en suis l’heureux propriétaire et j’ai depuis quelques années grand plaisir à voler en FALCO. Pourquoi cet engouement ? Tout d’abord sa beauté : lignes superbes et pures. Installation facile, cabine large. Très bonne visibilité sur 360°. Commandes extrêmement agréables et efficaces, très légères quelque soit la vitesse. Avion très rapide : 300 km/h à 65% de PA, et 315 à 320 km/h à 75 %. Il se comporte merveilleusement bien dans tout son domaine de vol.

Le FALCO est un STRADIVARIUS, dixit Serge DABU. Le FALCO se comporte comme un véritable petit chasseur ! Dixit l’ancien pilote de chasse que je suis !

QUELQUES INFORMATIONS SUR LE FALCO

  • FALCO veut dire « FAUCON » en italien
  • F.8L   :   F      pour Stelio FRATI
  • 8       pour le 8ème projet
  • L       pour Lycoming
  • Masse à vide :                596 kg
  • Masse max :                   1000 kg
  • Moteur Lycoming  O360A  de  180 CV
  • 2 réservoirs  :  2 x 72 litres
  • 3  heures 30 mn   d’autonomie avec réserve.
  • Vitesse max :                 387 km/h
  • Vitesse de croisière :      300 km/h
  • VA :                               225 km/h (vitesse de plein braquage des commandes mais aussi vitesse de turbulence)
  • Sortie du Train :             < 200 km/h
  • Sortie des volets :          < 180 km/h
  • Vi d’Approche :             130 km/h

Le FALCO permet de belles évolutions, souples et positives dans la 3ème dimension et C’EST UN REGAL !

Philippe DUCLOS sont heureux propriétaire

FALCO F.8L


QUELQUES MOTS SUR… SERGE DABULEWICZ

LE CONSTRUCTEUR OU LE SAVOIR FAIRE APRÈS UNE VIE DÉDIÉE A L’AERONAUTIQUE LÉGÈRE

Passionné depuis toujours par les choses de l’air. Fils d’un mécanicien aéronautique. Constructeur de maquettes d’avions.

Serge décide d’en faire son métier et passe son brevet de pilote privé. Il rentre très jeune aux établissements ROBIN et y passe toute sa vie active en tant que mécanicien aéronautique et responsable d’atelier Il participe à de nombreux projets et sait se faire apprécier de tout le monde, par sa disponibilité, sa compétence, sa gentillesse. Mr et Mme ROBIN, et tous les « DRistes », si vous les interrogez vous diront la même chose !

Serge, encore enfant, alors qu’il est photographié devant un FALCO (il n’est pas plus haut que le bout de l’aile !) décide qu’un jour il construira cet avion de légende.

Fort d’une expérience phénoménale, après environ 8 à 10 000 heures de travail durant ses temps libres (et plus de 12 ans), il construit son FALCO. Le résultat : un CHEF D ŒUVRE !

Grâce à :

  • Une étude approfondie des plans,
  • Une organisation minutieuse,
  • Un complément d’apprentissage en menuiserie et entoilage pour construire à l’identique
  • Lié à beaucoup :
  • De compétence,
  • De rigueur,
  • De passion,
  • De patience,
  • De sérénité.

Et un AMOUR du Bel OUVRAGE !

Merci Serge et Félicitations Pour cet avion exceptionnel qui provoque admiration, amène bien des superlatifs, enchante les amoureux des choses de l’air.

QUELQUES MOTS SUR : PHILIPPE DUCLOS

LE PILOTE ET HEUREUX PROPRIETAIRE OU LA PASSION DU VOL

Ce beau FALCO a, durant l’été 2007, rejoint son élément où il excelle : la 3ème dimension. Je m’efforce  de bien  faire voler cette Ferrari du Ciel et mes 48 années d’aéronautique variée et mes  24 000 heures de vol et plus m’y aident !

Habitué à la vitesse :

Pilote de chasse dans l’armée de l’air pendant 20 ans

Entraîné à la voltige :

Pilote présentateur en vol du Mirage 2000 à ses débuts, entre 1988 et 1990 pour l’Armée de l’Air et la Firme Marcel DASSAULT.

Contraint à la rigueur :

Pilote de ligne dans la compagnie BRITAIR, commandant de bord et instructeur sur Fokker 100.

Attiré depuis toujours par l’aviation légère et sportive :

Actuellement, pilote et instructeur sur de nombreux avions. Si le Falco a demandé du savoir et du savoir-faire dans sa conception et sa construction, je pense pouvoir partager mon plaisir du vol avec les amoureux des choses de l’air grâce aux qualités et à l’excellence du FALCO !