L'Equipe du Meeting

La plateforme aéronautique de Couhé-Vérac rassemble sur le site des BERNARDS, situé à 2 km de Couhé, un grand nombre d’activités aéronautiques. Ce site est exceptionnel à plusieurs titres puisqu’il offre au public et aux pratiquants un choix de multiples loisirs aériens.

Depuis avril 2014, la plateforme aéronautique de Couhé-Vérac possède son propre site web :

http://www.aero-couhe.com
  • le vol en avion au sein de l’aéroclub de Couhé-Brux et du civraisien avec possibilité de suivre la formation de pilote d’aviation légère, de partir en vol de découverte, et de pratiquer le vol de nuit. De nombreux projets visant les publics particuliers sont mis en place : vols d’initiation en faveur des collégiens, vols de découverte pour les personnes handicapées, pour les seniors… L’aéroclub est bien connu par son meeting aérien qui rassemble chaque année le 3ème week-end de juillet un grand nombre de spectateurs.

Lien : www.lfdv.blogspot.com

 

  • Le vol en ULM, au sein de l’association CUBYC, propose par la diversité de ses appareils (pendulaire, 3 axes, autogyre, paramoteur) une activité adaptée à toutes les envies des pilotes : aux amateurs de voyages le 3 axes et sa vitesse de croisière élevée, aux fanas de pilotage en plein air l’agilité des machines pendulaires, aux découvreurs de sites la facilité de transport du para moteur. Quant aux amateurs de sensations particulières, l’autogyre est l ‘appareil idéal capable d’évolutions dans des périmètres réduits à l’extrême.

 

  • Le vol libre, au sein de l’association OPAL, pour les amateurs d’ailes volantes (deltaplane) qui souhaitent conserver leur liberté de pratique multi sites, mais prennent souvent leur départ du terrain des Bernards.

  • La présence de machines anciennes au sein de l’ASAB (association de sauvegarde des avions de brousse), avec le Broussard, l’Alouette II, le Piper Cub. .. Lien : www.avionsdebrousse.org

  • Très prochainement, l’aéromodélisme, pour la construction de maquettes, le vol indoor et outdoor d’appareils radiocommandés.

Téléchargez notre plaquette de présentation en cliquant ici !
Au préalable, dès les années 30, à ses tout débuts, l’aviation était méconnue et crainte par le grand public.

Un champ d’aviation situé entre les Bernards et la RN10 permettait des évolutions aéronautiques et surtout la possibilité de faire un « Baptême de l’Air » lors de fêtes aériennes.

1964 : Un aéroclub privé permettait, avec autorisation du propriétaire du terrain de voler, de se poser. « Ils volaient comme ils pouvaient ».

1965 : Grâce à la perspicacité et à l’esprit visionnaire de Guy Robert, jeune maire de Brux, la création d’un syndicat de la région de Couhé a été lancée. L’idée de Guy Robert était de faire inscrire un projet d’aérodrome sur 25 ha de terres agricoles, malgré les résistances des agriculteurs environnants.

Dès la création, le terrain a été classé « classe D », ce qui a contraint à respecter les normes aéronautiques en vigueur et oblige depuis lors de s’y maintenir.

  • L’aéroclub seul, au démarrage, sur la plate forme a traversé des périodes critiques :

    • apogée dans les années 75 avec un instructeur salarié

    • scission en deux aéroclubs dans les années 80

    • création d’une nouvelle association « aéroclub » en 1996 et fusion des deux aéroclubs en un seul

  • Arrivée des premiers ULM (essentiellement des pendulaires en 1984) et création de l’entreprise « Plum Service »

    • implantation progressive d’une association ULM

  • 2004 : Implantation, sur site, d’une entreprise d’entretien d’ULM « Air Création » et de son école de pilotage,

  • 2004 : création de l’Association de Sauvegarde des Avions de Brousse (ASAB).

  • Récemment implantation d’une association pour la pratique du vol libre (OPAL),

 

Vincent BÉGUIER, Maire de CouhéMonsieur Vincent BÉGUIER,

Maire de Couhé et président de la plateforme aéronautique de Couhé-Vérac

Comme chaque année, l’aéro-club nous propose un beau meeting le 23 juillet, fidèle à ce rendez-vous estival qui anime Couhé et Brux. L’aérodrome, qui est désormais un équipement du Civraisien en Poitou, est en effet un lieu d’activités essentiel à la promotion de notre territoire.

Le thème de cette année nous rappelle en ces temps troublés que l’aviation a un rôle majeur pour assurer notre sécurité. Le transport militaire n’a pas la gloire de la chasse ou des bombardiers, mais il est fondamental pour assurer la projection et l’approvisionnement de nos troupes qui opèrent sur les théâtres d’opérations d’Afrique et du Moyen-Orient.

Belle initiative que je salue.

Bon meeting à tous !

Jean-Olivier GEOFFROY, Président de la Communauté de CommunesMonsieur Jean-Olivier GEOFFROY, Président de la Communauté de Communes du Civraisien en Poitou.

La nouvelle Communauté de Communes du Civraisien en Poitou créée depuis le 1er janvier 2017 est fière de compter parmi ses équipements l’aérodrome de Couhé-Brux.

Chaque année, un meeting aérien exceptionnel est proposé par l’aéro club de Couhé pour le plus grand plaisir des passionnés et du grand public.

L’association vous propose cette année, le thème du transport aérien militaire. C’est l’occasion pour chacun de voir en vol des avions remarquables, de rencontrer des pilotes ou même de monter à bord d’appareils qui ont marqué l’histoire de l’aviation.

D’autres animations viendront compléter cette belle manifestation et des baptêmes de l’air seront proposés.

Notre collectivité reste très attentive à la diversité et à la qualité des animations de son territoire.

C’est la raison pour laquelle elle apporte son soutien à ce très beau meeting, et remercie particulièrement l’ensemble des organisateurs et des bénévoles.



Patrick DAVID, Président de l'Aéroclub de Couhé-VéracUn meeting, dans quel but ?

D’abord, pour le plaisir d’offrir un beau spectacle et de réunir les passionnés d’aviation comme les curieux désireux de rêver devant ces merveilleuses machines volantes.

Mais également, et surtout peut-être, pour mettre en valeur les équipages et techniciens qui présentent et maintiennent en état de vol des appareils qui, pour certains, sont récents et, pour d’autres, sont de véritables pièces historiques.

Cette année, en présentant notamment des aéronefs comme le DC3, ou le Transall qui ont marqué l’histoire de l’Armée de l’Air, nous avons souhaité rendre un hommage particulier aux unités et aux équipages du Transport Aérien Militaire. Si leur action est rarement mise en valeur ou relayée par les médias, elle est cependant essentielle, qu’il s’agisse du soutien de nos forces dans le cadre des interventions extérieures actuelles, ou de l’acheminement de l’aide humanitaire lors de grandes catastrophes.

Mais sans l’aide et l’engagement de nos nombreux bénévoles, de nos sponsors et des pouvoirs publics –Mairies de Couhé et de Brux, Communauté de Communes du Civraisien en Poitou, Conseil Départemental de la Vienne, Administrations et Services concernés de l’État-, l’organisation d’une telle manifestation ne serait pas possible. Que chacun soit ici remercié pour son soutien sans faille.

Bon meeting à tous !

Patrick DAVID,

Président de l'aéroclub de Couhé-Vérac

Chers amis pilotes et visiteurs,

Alain HUGAULT, Directeur des Vols

Nous avons choisi cette année d’évoquer la Transport Aérien Militaire. Né au lendemain de la guerre sous le vocable de Groupement des Moyens Militaires de Transport Aérien (GMMTA) sa première mission fut celle de rapatrier depuis l’Allemagne les déportés et prisonniers de guerre.

Depuis 1946, il n’a cessé, sous d’autres appellations d’être de tous les théâtres d’opérations dans lesquels notre pays s’est engagé, de toutes les aventures, de toutes les catastrophes dans le monde. Parfois guerrier, le plus souvent humanitaire, le transport militaire prend part à ce qui fait la grandeur de la France.

Comme chaque année, depuis un demi siècle, l’Armée de l’Air participe au meeting de Couhé, il faut y voir probablement un signe de reconnaissance à notre égard.

Cette année, nous ne savons pas si la situation opérationnelle permettra le passage de l’avion de transport prévu. L’un d’eux est appelé à quitter le service : le célèbre Transall ! Je l’ai connu presque flambant neuf à Orléans, il était la fierté de mes 26 ans ! Il m’a porté aux quatre coins du monde pendant plus de 5 000 Heures et 27 années, sans jamais me trahir. Alors, si d’aventure le 23 Juillet, un équipage faisait rugir les 11 000 chevaux d’un des derniers exemplaires en vie dans le ciel de Couhé, alors il est à craindre que l’émotion ne m’étreigne : non pas de nostalgie, mais parce que nous serons fiers de vous avoir fait partager cette page d’histoire.

Merci de votre fidélité.

Alain HUGAULT,

Chef-pilote de l'aéroclub de Couhé-Vérac,

Directeur des Vols du Meeting Aérien de Couhé-Vérac.